• COURS DE GÉOGRAPHIE 2nd

    Leçon N°2 : INITIATION A LA REALISATION DES CARTES

    Notions : normographe, loupe, plume

    Pré requis : cartographie, échelle, légende

    Justification : Cette leçon va permettre à l’apprenant de s’approprier les techniques de base d’élaboration et de lecture des cartes.

    INTRODUCTION:

    la conception et la réalisation d’une carte doit respecter des règles simples mais rigoureuses. De même, la réalisation de la carte nécessite une aptitude et une maitrise des techniques et outils cartographiques.

    I-les outils de la cartographie:

    ces outils peuvent être classés en deux groupes : les outils traditionnels et les outils numériques. a- Les outils traditionnels Parmi les outils traditionnels, on distingue : la plume, la règle, le compas, la loupe, le crayon à encre, le normographe, l’anneau et le poinçon. b- Les outils inter actifs ou numériques L’informatique a profondément révolutionné la cartographie. De nos jours, la cartographie par ordinateur encore appelée Dessin Assisté par Ordinateur (DAO) devient de plus en plus répandue. Ainsi, il existe de nombreux logiciels de cartographie qui permettent de numériser les cartes. Ces types de logiciels apportent également une rapidité d’exécution, une netteté du dessin et la qualité de la restitution. On distingue comme logiciel : adobe Illustrator, Corel Draw, Inskape, Scribble Maps.

    II- les étapes de la réalisation d’une carte:

    é la réalisation d’une carte obéit à des normes précises que l’on doit respecter pour en garantir la qualité et la bonne lecture. Les principales étapes de la réalisation d’une carte sont donc : a- Déterminer la fonction de la carte ; s’agit-il d’une carte topographique, géographique… b- Déterminer les dimensions de la carte c’est-à-dire décidé de l’étendue de la carte et de sa nature (planète, hémisphère, planisphère…). Ceci permet de dresser un cadre général avec des repères. NB : faire figurer l’échelle de conception de la carte c- L’implantation : c’est la restitution cartographique des données recueillies sous forme de mesure ou d’image. Il existe trois types d’implantations :

     L’implantation ponctuelle pour les phénomènes peu étendus. Ici, on utilise des figurés ponctuels (carré, cercle, losange, triangle, rectangle  L’implantation linéaire pour les phénomènes linéaires (routes, rivières, etc.) ici on utilise des figurés linéaires comme les flèches  L’implantation zonale pour les phénomènes étendus (lacs, Etats, etc). ici, on utilise les figurés zonaux appelés également figurés de surface couvrant une zone quelconque. d- L’édition cartographique : elle consiste à uniformiser la présentation de la carte selon un ensemble de conventions strictes concernant : l’orientation, les symboles, les couleurs, les trames, l’épaisseur des traits, l’écriture. e- L’habillage de la carte : il s’agit de l’ensemble des indications et figurations extérieures à la surface cartographiée. Ces indications sont : le titre, les coordonnées, la direction nord, la légende.

    Conclusion Résumé : la réalisation d’une carte obéit à des normes précises que l’on doit respecter pour en garantir la qualité et la bonne lecture

  • COURS DE GÉOGRAPHIE 2nd

    Famille de situation : environnement et gestion de l’espace

    Module N°1 : TECHNIQUES CARTOGRAPHIQUES.

    Chapitre 1 : Techniques cartographique

    Leçon N°1 : Initiation à la lecture des cartes

    Durée : 2h

    Nom de l’enseignant : M. JOHNNY MPOULE OSCAR

    Notions : Carte -Légende -Echelle Pré requis : espace-carte-cartographie, etc

    Justification : cette leçon permettra à l’apprenant de lire une carte afin de mieux se mouvoir dans son environnement

    INTRODUCTION : la cartographie est l’ensemble des études et des opérations scientifiques intervenant à partir des résultats d’observation directe ou de l’exploitation d’une documentation en vue de l’établissement de cartes, plans et autres modes d’expression, ainsi que dans leur utilisation.

    I – LES TYPES DE CARTE

    la carte est une représentation plane des phénomènes concrets ou abstraits localisables dans l’espace. Ainsi, on distingue :  La carte topographique : elle est la représentation plane d’une partie de la surface de la terre.  Les cartes géographiques : ce sont celles qui représentent la nature et la superposition des roches dans un terrain ;  Les cartes météorologiques : la carte météorologique est celle qui étudient les phénomènes de l’atmosphère ;  Les cartes pédologiques : elles permettent d’identifier les types de roches présentes dans le sol ;  Les cartes thématiques : elles représentent un phénomène particulier dans le monde ou dans une région bien déterminée (la carte des hauts plateaux de l’ouest ; la carte des députés élus à l’Assemblée Nationale par le département Les cartes de synthèse : représentent simplement et avec précisions certaines les réalités observables. Elles se réalisent à partir de la photographie aérienne. Les planisphères : sont la représentation de toute la terre sur une surface plane.

    II- LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS ET IMPORTANCE D’UNE CARTE

    Une bonne carte doit avoir les éléments suivants : Le titre : donne l’information première du phénomène ou de la localité représentée (la carte climatique du Cameroun). La légende : c’est l’explication détaillée des phénomènes représentés dans la carte sous forme de signes, de symboles et de couleurs. Elle permet la lecture de la carte. L’échelle : c’est le rapport entre les mesures réelles sur le terrain et celles irréelles sur la carte. On distingue donc : – L’échelle Numérique : 1/1000 ; – L’échelle Graphique : 0 5000 10000 – L’échelle Linéaire : 1 cm sur la carte = 1000 km sur le terrain. L’orientation : c’est l’indication du nord géographique par le biais d’une flèche. Elle peut être également donnée par les coordonnées géographiques. Une projection : c’est la localisation des éléments géographiques en produisant un système de correspondances entre la surface de la terre fortement irrégulière et la surface plane du support de la carte. Les cartes sont importantes dans la mesure où elles permettent de mieux connaitre un lieu et surtout de s’orienter

    Conclusion Résumé : les cartes sont utilisées pour répondre à une multitude de besoins tels que la représentation spatiale des phénomènes sur les territoires.

    Carte de localisation de la région de l’est
  • Ecole

    Oui l’école ne fini pas d’ailleurs donc à cause des problèmes que rencontrent les écoles africaines nous pouvons avoir la chance d’avoir les cours en ligne et cela peut non seulement anticiper sur notre éducation mais aussi surtout si nous recevons les mêmes enseignement qu’à l’école

    New school

    une Institut où les éduqués reçoivent des enseignants auprès d’un éducateur. Elle peut être une institution réelle c’est à dire les écoles réellement construites non seulement mais aussi fictive dans le cadre d’école en ligne ou les apprenants reçoivent des enseignements à travers internet

    Voir l’article original

  • Ecole

    une Institut où les éduqués reçoivent des enseignants auprès d’un éducateur. Elle peut être une institution réelle c’est à dire les écoles réellement construites non seulement mais aussi fictive dans le cadre d’école en ligne ou les apprenants reçoivent des enseignements à travers internet

  • Bonjour tout le monde !

    Bienvenue dans WordPress ! Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, et lancez votre blog.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer